BOUJONNEUR

Prononciation : bou-jo-neur
Nature : s. m.

Se disait autrefois d'un juré du corps des drapiers. XIVe s.
Le maire et les boujonneurs de draperie de nostredite ville de Rouen , DU CANGE , boujonator.
Nous leur vueillons octroyer qu'il aient visiteurs et boujonneurs ou dit mestier de drapperie , DU CANGE , ib.
XVe s.
Ne pourra nul mouiller les draps, jusques à ce qu'ilz soient scellez tous escruz, ou qu'ilz aient prins congié aux boujonneurs de les esbrouer seulement , DU CANGE , ib.