BOUILLE

Prononciation : bou-ll, ll mouillées
Nature : s. f.

Longue perche, qui a pour tête un petit bloc de bois, et qui sert à battre l'eau pour la pêche. XIVe s.
Icelle femme feri ledit Godart d'un baston appellé boullette, sur la teste , DU CANGE , bola.
XVe s.
Un baston appellé boule ou massue , DU CANGE , ib.
Boule. Dans la Nièvre, on dit boule au lieu de bouille. Boule dans l'ancien français a signifié bâton terminé par un bloc, ce qu'est la bouille. Boule venant de bulla, bouille en est une dérivation où les deux ll ont été conservées. Terme d'administration ancienne. Marque que les commis mettaient à chaque pièce d'étoffe déclarée au bureau des fermes. Bouille est une forme correctement dérivée de bulla (voy. BULLE), ainsi dite parce que les bullae, petites balles de plomb, servaient de marque officielle, de sceau. 1
Nom, dans le Jura, de hottes de bois dans lesquelles on porte le raisin vendangé , les Primes d'honneur, Paris, 1869, p. 284
2Dans la Suisse romande, vase qui sert aux laitiers à transporter leur lait.