BOUFFON, ONNE

Prononciation : bou-fon, fo-n'
Nature : adj.

1Qui tient du bouffon, qui fait rire. Avoir la mine bouffonne. Une joie bouffonne.
Voilà un réveil assez gai et assez bouffon , HAM. , Gramm. 2
Ces égrillards iraient d'humeur bouffonne, Pincer au lit le diable et ses suppôts , Bérang. Préface L'opéra bouffon, l'opéra italien ; on dit plus ordinairement l'opéra bouffe.
Ils voulurent enfin tout voir et tout connaître, Les boulevards, la foire et l'opéra bouffon , VOLT. , Trois emper.
2Substantivement, ce qui, en parlant des ouvrages d'esprit, porte le caractère d'un comique bas.
Mais de ce style [le burlesque] enfin la cour désabusée, Dédaigna de ces vers l'extravagance aisée, Distingua le naïf du plat et du bouffon , BOILEAU , Art p. I
Bouffon, s. m.