BOUFFANT, ANTE

Prononciation : bou-fan, fan-t'
Nature : adj.

1Qui bouffe, qui paraît gonflé. Étoffe, garniture bouffante.
Ces deux têtes charmantes, renfermées sous ce jupon bouffant, me rappelèrent les enfants de Léda , BERN. DE ST-P. , Paul et Virg.
2Bouffante, s. f. Espèce de guimpe gaufrée que portaient autrefois les femmes. Petit panier qui servait aux femmes à faire bouffer leurs jupes. 3Bouffant, s. m. Partie bouffante de la manche d'une robe. Bouffer. BOUFFANT, ANTE. 1Ajoutez : Fig.
Plus honoré de la qualité de simple académicien que de tout ce que la maîtrise pouvait offrir de grades plus relevés ou plus bouffants , DE MONTAIGLON , Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. II, p. 118