BOUCHERIE

Prononciation : bou-che-rie
Nature : s. f.

1L'endroit où l'on tue les bestiaux ; lieu où l'on débite et où l'on vend la chair crue des bestiaux.
Vous avez [à Paris] des boucheries dans de petites rues sans issue, qui répandent en été une odeur cadavéreuse, capable d'empoisonner tout un quartier , VOLT. , Lett. Paulet, 22 avril 1768
Quand au mouton bêlant la sombre boucherie Ouvre ses cavernes de mort , A. CHÉNIER , 268 Viande de boucherie, la grosse viande, boeuf, veau et mouton.
2Le corps des bouchers.
Toute la boucherie de la place aux Veaux fut sur le point de prendre les armes , RETZ , IV, 281
3Fig. Tuerie, massacre. Ce ne fut pas un combat, ce fut une boucherie.
La boucherie qu'on fit de plus de 600 citoyens , VOLT. , Moeurs, 130 Mener, envoyer des soldats à la boucherie, les exposer à une mort presque certaine.
Pendant que M. de Contades mène à la boucherie tous les descendants de nos anciens chevaliers et leur fait attaquer quatre-vingts pièces de canon, comme don Quichotte attaquait des moulins à vent , VOLT. , Lettr. Mme d'Argental, 15 août 1759
Il n'a pas plus de crédit qu'un chien à la boucherie, se dit de quelqu'un qui est sans crédit, qui ne peut rien.
XIIIe s.
Et qui est assené sur rentes de besanz, si come est fonde ou cheene ou loge ou boucherie , Ass. de J. I, 274
XIVe s.
Dessus la boucherie, là où sont li bouchier, Tous les jours qu'on vent char, i font aler Gautier , Baud. de Seb. VII, 390
Depuis fut transporté en une autre prison, appelée la boucherie [à Paris], qui est prison très orrible et où plusieurs se sont desesperez et occis , DU CANGE , boucheria.
Et mené non pas seulement en servage, mais en une chartre et en une boucherie [prison] , BERCHEURE , f° 35, verso.
XVe s.
L'un estoit des plus grands navieurs, et l'autre estoit boucher, le plus grand de la boucherie et qui le plus y avoit de voix , FROISS. , II, II, 239
Boucher 2 ; provenç. bocaria. Il serait possible que boucherie, au sens de prison, dans l'historique, vînt de boucher, verbe. BOUCHERIE. - HIST. Ajoutez : XVIe s.
Estant environné de toutes parts par les Arcadiens, aprez en avoir faict une grande boucherie, luy et les siens feurent touts mis au fil de l'espée , MONT. , I, 244