BOUCASSIN

Prononciation : bou-ka-sin
Nature : s. m.

Futaine pour doublure. Sorte de toile peinte en bleu ou en rouge, qui servait à doubler les tendelets des galères. XIVe s.
Un pourpoint de blanc boucassin, qui bien povoit valoir seze sols , DU CANGE , boucassinus.
XVe s.
Un drap blanc de boucassin à une croix de noir de cendal, pour mettre sur corps , DU CANGE , ib.
XVIe s.
Son estendart estoit de toille ou boucassin bordé de veloux , PASQ. , Rech. liv. VI, p. 474, dans LACURNE
Bas-lat. boccasinus ; espagn. bocaci. On croit ce mot d'origine orientale.