BOSSU, UE

Prononciation : bo-su, sue
Nature : adj.

1Qui a une bosse au dos, par un vice de conformation. Un homme bossu ; une femme bossue. Substantivement, personne bossue. Une petite bossue. Ce bossu est fort amusant.
Cette bossue aime un bossu Qui, je pense, est amoureux d'elle , Épigr. de LEBRUN (ÉCOUCHARD)
Rire comme un bossu, rire de bon coeur, aux éclats, par allusion à la voix stridente et chevrotante des bossus, qui éclate surtout dans le rire. Fig.
Or je ne doute point que ces esprits bossus, Qui veulent.... , RÉGNIER , Sat. VI
2Inégal, montueux. Terrain bossu. Peu usité. Faire les cimetières bossus, ancienne locution pour dire : causer beaucoup de morts. XIIe s.
Quant il soi ajoint à la regle, si voit il com de grant torture il soit bocheus ; quar la fors trenchanz droiture chose [blâme] ce ke li deceus oez [oeil] loeuet [loue] , Job, 489
XIIIe s.
Li chevalier se sont asis Dejoste le boçu.... , Ren. 22766
XIVe s.
Les cimeters en sont boçuz ; Femmes vueves et orffelins Encombroient forment les chemins , Liv. du bon Jehan, 368
XVIe s.
Je ne vis jamais pere, pour teigneux ou bossé que feust son fils, qui laissast de l'advouer , MONT. , I, 154
Louez un bossu de sa belle taille, il.... , MONT. , III, 314
Il laissa son cheval et marcha à pied à travers lieux bossus et rabotteux, pleins de ruisseaux et de fondrieres , AMYOT , Philop. 9
La figure de la ratte est aucunement triangulaire et bossue du costé qu'elle s'attache aux costes et diaphragme , PARÉ , I, 20
Le nombril [cordon ombilical] est en divers lieux bossu, en forme de noeud eslevé seulement d'un costé , PARÉ , I, 36
Bosse ; picard, bochu ; Berry, boussu. BOSSU. Ajoutez : Jamais lard ni cuit ni cru n'a fait le cimetière bossu. Ajoutez : XVe s.
Et le bonhomme trouve à l'oustel tout le mesnage bossu [en désordre], et met grand paine de mettre à point ce qui n'est pas bien, et briefment il a toute la peine , Les 15 joyes de mariage, p. 82