BOSQUET

Prononciation : bo-skè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel l's se lie : des bosquets agréable
Nature : s. m.

Petit bois, touffe d'arbres.
Si nos armes du Mède abaissant l'insolence De vos sacrés bosquets protégent le silence , PICHAT , Léonidas, IV, 1 Fig. et par plaisanterie.
Sa barbe.... En bosquet s'élevait , RÉGNIER , Sat. X
XIIIe s.
Et si vet [il va] la dame proier Que le soir en un boschet viengne , RUTEB. , 296
XVe s.
Et plusieurs autres se sauverent et eschapperent par un bosquet qui là estoit , FROISS. , I, I, 179
[Les Flamands] s'en vinrent en une bruyere au dehors d'un bosquet , FROISS. , II, II, 193
XVIe s.
Ayant jetté ses arcbuziers dedans un bosquet, lieu fort et près le chemin que devoient faire les ennemis , M. DU BELL. , 566
Chacun tascha à se sauver ou dedans les bosquès, ou dedans les cassines , M. DU BELL. , 571
Bas-lat. boschettum ; provenç. bosquet ; espagn. bosquete ; ital. boschetto ; diminutif de bos ou bois (voy. ce mot).