BORDIER

Prononciation : bor-dié
Nature : adj.

1Terme de marine. Un bâtiment bordier, et, substantivement, un bordier, bâtiment qui a un côté plus fort que l'autre. 2Dans l'ancienne administration, celui dont les terres touchaient au grand chemin. Bord. En certaines provinces, celui qui loue une ferme à condition de partager les produits, métayer. XIe s.
Pur un diner que il [le seigneur] donrat, si erent [seront] quite si bordier , Lois de Guill. 18
Borde. BORDIER (bor-dié), adj. m. Fossé bordier, fossé qui borde, qui sépare un terrain.
Les parefeu, surtout lorsqu'ils sont pourvus de fossés bordiers, agissent utilement comme solution de continuité , Enquête sur les incendies des Landes, 1873, p. 47