BORDEREAU

Prononciation : bor-de-rô
Nature : s. m.

Note explicative et détaillée article par article. État des espèces diverses qui composent une somme ou le montant d'une caisse. Bordereau de caisse, note où sont indiqués un à un les payements et recouvrements à faire dans la journée. Bordereau d'escompte, note méthodique et détaillée des billets, lettres de change ou valeurs présentées à l'escompte. Faire un bordereau, escompter, négocier les valeurs énumérées sur le bordereau. Bordereau de compte, récapitulation et balance du débit et du crédit. Bordereau d'agent de change, état de ses opérations.
C'est un de ces magasins de marchandises mêlées dont il n'y a proprement que le bordereau qui lui appartienne , DIDER. , Lett. sur les sourds et muets
Dans un an qu'il fera beau Voir le nourrisson d'Horace Dresser état, bordereau, Et tirer de place en place , CHAUL. , à J. B. Rouss.
Terme d'imprimerie. Compte remis par les ouvriers pour recevoir ce qui leur est dû. Bordereau d'inscription hypothécaire, état des créances à raison desquelles on requiert inscription d'hypothèque. Bordereau d'ordre, extrait du procès-verbal d'ordre délivré par le greffier du créancier colloqué.
Diminutif de bord, petit bord de papier, de parchemin. BORDEREAU. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Il [Cyrus] eut envie de justifier sa liberalité ; et, despeschant de toutes parts vers les grands de son estat qu'il avoit particulierement advancés, pria chascun de le secourir d'autant d'argent qu'il pourroit, à une sienne necessité, et le lui envoyer par declaration ; quand tous ces bordereaux luy feurent apportez.... , MONT. , IV, 10