BONIFIER

Prononciation : bo-ni-fi-é
Nature : v. a.

1Rendre meilleur.
Moi, je travaille celle [la terre] que mon père a bonifiée , J. J. ROUSS. , Ém. II
2Suppléer un déficit. Si la somme n'y est pas, je vous bonifierai ce qui manque. 3Se bonifier, v. réfl. S'améliorer. En bouteille, le vin se bonifie. Bonus, bon, et un suffixe ficare, fréquentatif de facere (voy. FAIRE). BONIFIER. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Aristote dict que bonifier quelqu'un c'est le tuer, en certaine phrase de son païs , MONT. , III, 361