BOMBARDIER

Prononciation : bon-bar-dié
Nature : s. m.

1Artilleur qui lance des bombes.
Le roi fit faire un plus grand nombre de galiotes et forma pour elles un nouveau corps d'officiers d'artillerie et de bombardiers dont les rangs avec le reste de la marine furent réglés , FONTEN. , Renau.
Menzikoff, lieutenant dans la compagnie des bombardiers , VOLT. , Russie, I, 11
Qu'at-il donc le pacha, le vizir des armées ? Disaient les bombardiers, leurs mèches allumées ? , V. HUGO , Orient. 7 Il a vieilli ; on dit artilleur.
2Insecte coléoptère qui fait entendre une petite explosion quand on le saisit. XVIe s.
M. de Vieilleville fit cesser les bombardiers, aussi qu'il ne vouloit pas mettre la galere à fonds , CARL. , I, 12
Bombarder.