BLOUSE

Prononciation : blou-z'
Nature : s. f.

1Chacun des trous en forme de poches qui sont dans un billard. Terme de jeu de paume. Creux qui est au bout de la galerie de chaque jeu pour recevoir les balles, et qui est couvert de gros barreaux de bois. 2Terme de potier d'étain. Pièce qui sert de moule. On écrivait autrefois belouse :
Les belouses, ce sont maint périlleux détours, Force pas dangereux où souvent de soi-même On va se précipiter , LA FONT. , à Mme de Lafayette, en lui envoyant un petit billard
L'ancienne forme est belouse. On ne trouve que belosius (voy. DU CANGE), sorte de drap ; peut-on y rapporter belouse ? Scheler cite le flam. bluts, trou ; bon pour le sens ; mais belouse ? 1. BLOUSE. Ajoutez : 3Nom donné, dans les landes de Gascogne, à des cavités pleines d'eau recouvertes d'une voûte en sable que la moindre pression fait écrouler. 1Sarrau de grosse toile. 2Tout vêtement taillé comme une blouse. Ce mot paraît tenir à bleusse, blaude (voy. BLAUDE).