BLANC-BEC

Prononciation : blan-bèk
Nature : s. m.

Terme très familier qui désigne un jeune homme sans expérience.
Il est bien honteux qu'une trentaine de blanc-becs aient l'impertinence de vous aller faire la guerre , VOLT. , Lett. à Cath. 95
Voltaire a écrit des blanc-becs ; Laveaux veut qu'on écrive des blanc-bec, la pluralité ne tombant ni sur blanc ni sur bec, attendu que la locution veut dire des gens à blanc-bec ; d'autres grammairiens écrivent blancs-becs. C'est cette dernière orthographe qu'il est préférable de suivre comme la plus simple ; car on peut prendre figurément blanc-bec pour celui qui porte le blanc bec. Blanc, bec ; locution tirée de l'oiseau qui a encore le bec blanc et qui est inexpérimenté.