bientot

Prononciation : biin-tô ; le t, dans la prononciation soutenue, se lie : bientôt il viendra, dites : biin-tô-t il vi
Nature : adv.

de temps. Tôt avec l'adverbe bien, qui le renforce ; en peu de temps, promptement. Une rose qui passera bientôt.
Quoi ! vous changez bientôt d'humeur et de langage , CORN. , Poly. V, 2
Mais cet illustre amant vous a bientôt quittée , CORN. , Pomp. IV, 2
Sans moi vous passeriez bientôt sous d'autres lois, Et vous auriez bientôt vos ennemis pour rois , CORN. , Cid, I, 7
Elle a feint de passer chez la triste Octavie, Mais bientôt elle a pris des chemins écartés , RAC. , Brit. V, 8
Que nous nous pardonnons aisément nos fautes, quand la fortune nous les pardonne, et que nous nous croyons bientôt les plus éclairés et les plus habiles, quand nous sommes les plus élevés et les plus heureux , BOSSUET , Reine d'Anglet. Familièrement et elliptiquement. À bientôt, locution adverb. exprimant qu'on désire ou qu'on espère revoir bientôt la personne dont on s'éloigne. Cette locution est un néologisme. Familièrement. Cela est bientôt dit, cela est facile à dire, mais non à faire.
Bientôt se place après les temps simples des verbes : il viendra bientôt ; entre l'auxiliaire et le participe, quand les temps sont composés : il sera bientôt revenu. Quelquefois on le met au commencement de la phrase : bientôt vous le verrez revenir. XIVe s.
Car par eux les fossez furent bien tost emplis , Guesclin. 21215
Bien, tôt ; bourguig. betô ; Berry, bentoût. BIENTÔT. - REM. Ajoutez : 2. Quand bien tôt est opposé à bien tard, il doit s'écrire en deux mots : Vous arrivez bien tôt. Il n'en fait qu'un lorsqu'il signifie incessamment, promptement : Il n'est pas encore ici, mais il viendra bientôt.