BIDON

Prononciation : bi-don
Nature : s. m.

Broc de bois qui contient environ cinq litres. Vase portatif, en fer-blanc, propre à contenir de l'eau ou tout autre liquide à l'usage des soldats. Vaisseau de bois, où l'on met, sur mer, la boisson des matelots. Vaisseau en fer-blanc qui sert à mettre l'huile à brûler. Nom donné, dans les usines à fer du nord de la France, à des plaques qui sont le résultat du dégrossissage des barres destinées à faire de la tôle. Diez est porté à croire que dans bidon le radical est le même que dans bedon, un vase étant comparé à une panse. BIDON. Ajoutez : 2Chez les cloutiers, bout de la tringle devenu trop court pour être saisi avec la pince, l'Opinion nationale, 30 mai 1876, 3e page, 4e col. Ajoutez : M. Bugge, Romania, n° 10, p. 145, propose une autre conjecture que celle de Diez ; c'est l'island. bidha, vase serré en haut, norvégien bid, baratte, bidne, broc, vaisseau.