BERME

Prononciation : bèr-m'
Nature : s. f.

1Autrefois chemin étroit entre le pied du rempart et le fossé, ou, suivant une autre définition, espace environné de palissades, qu'on laisse entre le rempart et l'escarpe du fossé, pour recevoir les terres qui peuvent s'ébouler.
Dreux et le duc de Mortemart chassèrent les ennemis ; ils revinrent et s'établirent sur la berme , SAINT-SIMON , 278, 8
2Aujourd'hui, retraite laissée entre la magistrale (couronnement de l'escarpe) et le pied du talus extérieur du parapet. Pierre de couronnement de l'escarpe, faisant saillie de 30 centimètres et dont la partie supérieure va en pente vers le fossé pour l'écoulement des eaux. 3Par analogie, chemin laissé entre une levée et le bord d'un canal ou d'un fossé. Allem. Berme, de Brame ou Bräme, lisière d'un champ.