BERLUE

Prononciation : bèr-lue
Nature : s. f.

Lésion de la vue, dans laquelle on perçoit des objets qui ne sont pas réellement devant les yeux, tels que des insectes, des mouches, des toiles d'araignée, etc. Fig. Avoir la berlue, mal voir ; se faire une fausse idée d'une chose. Ceux qui la verront croiront avoir la berlue SEV. 9. XIIIe s.
Mès quant fame a fol debonere, Et ele a riens de lui afere, Ele li dist tant de bellues, De truffes et de fanfelues, Qu'ele li fet à force entendre Que le ciel sera demain cendre , RUTEB. , 295
XVe s.
Me voulez vous guerir de la berlue ? En un verre bien net Faut seulement mettre devant ma vue Ce joli vin clairet , BASSELIN , XXXVII
XVIe s.
Et en nos maulx nous avons la barlue par ignorance à tout propos , AMYOT , De la curios. 3
Bourguig. brelue, ebrelue ; beurlu, qui a mauvaise vue ; Berry, erbelutes, illusion de la vue ; berlu, berluquin, louche ; berluter, éblouir, chatoyer ; norm. berluette, bluette ; provenç. beluga, bluette ; du préfixe ber ou bar qui a un sens péjoratif (voy. BER.... préfixe), et lue, forme dérivée de lucere, luire (voy. LUIRE) ; ce qui assure l'étymologie, c'est l'italien barlume, faible lueur. Berlue signifie donc proprement fausse lueur.