BAVARDER

Prononciation : ba-var-dé
Nature : v. n.

1Parler beaucoup. Cette femme bavarde du matin au soir. 2Divulguer des choses qu'on devrait taire. Son complice bavarda, et la police fut sur la trace. Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir. 3Activement.
Le duc d'Estrées grommelait en grimaçant, et le duc de Béthune bavardait des misères , SAINT-SIMON , 36, 160
Bavard. BAVARDER. Ajoutez : - REM. Montaigne a dit bavasser : Il semble que la coustume concede à cet aage [la vieillesse] plus de liberté de bavasser et d'indiscretion à parler de soy, III, 258. XVIe s.
Quant est de ce qu'ils [les astrologues] begayent et bavardent de l'origine et cause des foudres , BAUDON , Trois livres des charmes. Paris, 1583, p. 391