BASTRINGUE

Prononciation : ba-strin-gh'
Nature : s. m.

Bal de guinguette. Populaire. Appareil pour préparer le sulfate de soude. Origine inconnue. BASTRINGUE. Ajoutez : 3Nom d'un jeu semblable au billard anglais, mais moins compliqué ; on se sert d'une queue et d'une boule qui doit abattre des quilles.
Le 14 juillet, fête de Sainte-Claire, à Châteauneuf [Eure-et-Loir], il a passé une partie de la journée sur le Friche, et jouait au bastringue sur le billard d'un nommé R...., où il a gagné 16 fr. 50 , Gaz. des Trib. 31 déc. 1875, p. 1263, 1re col.
4Terme d'argot. Étui dans lequel les prisonniers, surtout les galériens, renferment toute sorte d'instruments, scies et autres. 5Dans l'Aunis, l'établi qui sert aux tonneliers à ajuster les morceaux d'un fond de futaille, Gloss. aunisien, p. 70.