BASSE-CONTRE

Prononciation : bâ-se-kon-tr'
Nature : s. f.

1Voix du même timbre que la basse-taille, avec moins d'étendue à l'aigu et plus d'étendue au grave. Monsieur un tel est une belle basse-contre. 2Partie du chant que la basse-contre exécute. Chanter la basse-contre. Au plur. Des basses-contre. XVIe s.
Il chantoit bien la basse contre , MAROT , II, 134
Il y eut jadis un chantre qui servoit de basse-contre. - Et de belles paroles ils entretenoient ce basse-contre , DESPER. , Contes, I
Il avoit singulierement bonne voix de basse-contre , DESPER. , ib. IV
Avecques ung dessus et une basse-contre il y avoit une espinette, ung joueur de luth, dessus de violes, et une fleute-traverse , CARLOIX , VI, 11
Basse, et contre, qui en musique se prend souvent pour exprimer ce qui est poussé à un degré extrême.