BASSE

Prononciation : bâ-s'
Nature : s. f.

1Celle des parties qui ne fait entendre que les sons les plus graves des accords.
Lulli fut le premier en France qui fit des basses , VOLT. , Louis XIV, 33 Basse continue, celle qui accompagne un chant depuis le commencement jusqu'à la fin, sans concerter avec lui. Fig. et familièrement. C'est la basse continue de son discours, c'est sa basse continue, c'est le sujet dont il parle toujours. Basse fondamentale, système imaginé par Rameau et depuis longtemps abandonné, dans lequel toutes les notes d'un chant et ses accompagnements devaient être compris dans les harmoniques d'une basse non écrite, mais supposée, laquelle prouvait ainsi la bonté de toute l'harmonie. Basse chiffrée, celle qui n'a, dans la portée musicale, que la note basse d'un accord, et où les autres sont indiquées par des chiffres écrits au-dessus (voy. CHIFFRER). Basse contrainte, celle dont le chant est borné à un petit nombre de notes et à une même phrase qu'elle recommence toujours.
2Voix propre à chanter la basse. Cet homme a une belle basse.
Et Gorillon la basse et Grandin le fausset , BOILEAU , Lutr. v.
Il m'a cité l'exemple d'un chantre de Notre-Dame (je crois que c'était une basse), à qui un rhume avait fait perdre entièrement la voix , RAC. , Lettr. III, à Boileau.
David Rizzio avait une voix de basse agréable , VOLT. , Moeurs, 169
3Violoncelle, nommé basse, parce qu'il joue le plus souvent la basse dans les symphonies et les quatuors ou trios. Jouer de la basse. Celui qui joue de cet instrument. C'est une bonne basse. Basse de viole, ancien instrument appelé aussi viole de gambe, analogue pour la forme, la grandeur et la manière de le tenir, au violoncelle, qui l'a remplacé.
Il vous faudra trois voix, qui seront accompagnées d'une basse de viole, d'un théorbe et d'un clavecin , MOL. , Bourg. gent. II, 1
4S. f. plur. Les grosses cordes de certains instruments. Ce piano a de belles basses. Bas, adjectif. Terme de marine et d'hydrographie. Petit banc ou îlot de roches qui ne découvre jamais, sans cependant, comme le bas-fond, laisser assez d'eau pour passer dessus de basse mer.
La basse tient le milieu entre le haut-fond et le bas-fond , LEGOARANT ,
L'entrée du port était étroite et dangereuse à cause des bancs et des basses qui s'y rencontrent , SARASIN , Siége de Dunkerque
Bas, adjectif. Terme de manége. Pente douce sur laquelle on dresse le cheval à galoper et à plier les jambes. Bas, adjectif. Ustensile qui sert à porter de la vendange. XVIe s.
Si ladite matiere ne se peut porter dans des paniers, il faut que tu prenes des basses, qui puissent tenir l'eau, comme si tu voulois porter de la vendange , PALISSY , Vendange.
Probablement le même, avec une autre prononciation, que bâche au sens de auge.