BASANER

Prononciation : ba-za-né
Nature : v. a.

Donner à la peau une teinte noirâtre. Il faut toujours avoir le masque sur les yeux, De peur que peu à peu le clair flambeau des cieux De ses rais élancés ne basane la face, Disc. sur la Mode, en 1613. Se basaner, v. réfl. devenir basané. XVIe s.
Dont se fait leucophlegmatie qui fait le corps tout bouffi et la couleur du visage basanée et blafarde , PARÉ , XVIII, 71
.... Dès la terre gelée Des scythes englacés, jusques à la hallée Des Mores bazanez , RONS. , 863
Il n'est pas bon tanneur ; car il ne sçayt besanner son cuyr , PALSGR. , p. 574
Basane. BASANER. Ajoutez : 2Recouvrir de basane. Basaner une culotte.