BASANE

Prononciation : ba-za-n'
Nature : s. f.

Peau de mouton qui, étant bien préparée, sert, au lieu de peau de veau, à relier des livres. XIIIe s.
À eus deus me sui descouvers, Monstré leur ai à iex ouvers, Que mes cuiriens [ma peau] devient basane , A. DINAUX , Trouvères artésiens, p. 121
Jà soit ce que les selles que il face ou que il vende soient garnies toutes de vache ou toutes de basannes , Liv. des mét. 208
XVe s.
Du surplus ne servoit à rien.... La raison, car son cordouen [cuir] Estoit jà devenu basane , COQUILL. , Enquête de la simple et de la rusée.
XVIe s.
Je luy fays acroire que la lune est faycte de bezane , PALSG. , p. 627
Espagn. et portug. badana ; de l'arabe bithanet, peau de mouton tannée.