BARDEAU

Prononciation : bar-dô
Nature : s. m.

1Ais mince et court dont on se sert pour couvrir les maisons. 2Petit train de bois. XVIe s.
Il pousse son cheval à grand force sur un bardeau ou bastardeau fait à travers la rivière pour retenir l'eau , D'AUB. , Hist. III, 260
Barde 1 ; le bardeau étant assimilé à une barde qui couvre.
Ce qui prouve la justesse de cette étymologie, c'est que barder a signifié couvrir, et même paver : Les oeuvres et reparacions de bardement ou pavement.... premierement de barder et paver de bonnes pierres , DU CANGE , bardatus.
2. BARDEAU (bar-dô), s. m. Terme d'imprimerie. Réserve de caractères, distribuée comme la casse, dans laquelle on survide les sortes surabondantes (voy. CASSEAU).