BARATTE

Prononciation : ba-ra-t'
Nature : s. f.

Vaisseau dont on se sert pour battre le beurre. XIIe s.
Or set bien que il est dedanz l'ost perceüz ; Ja i aura barate et granz cris et granz hus , Sax. t. II, p. 30
N'a cure plus de lor barate ; La rien dont il plus or se haste, c'est d'eus esloignier et fuir , BENOIT , Chron. de Norm. t. II, p. 65
XIIIe s.
Al lier fu la grans barate , Partonop. de Blois, 10665
Diez est disposé à y voir le même radical que dans baraterie (voy. ce mot), à cause du sens de houspiller, mettre en confusion, qu'ont les verbes bareter, baratar, barattare ; cette opinion paraît très probable ; il y avait dans l'ancien français un mot barate signifiant agitation, confusion. On propose aussi le bas-breton baraz, baquet.