BANDEUR

Prononciation : ban-deur
Nature : s. m.

Celui qui tend.
Le bandeur de l'arc, le vainqueur du lion devait terrasser tous ses rivaux , VOLT. , Babyl. 1
XVIe s.
Quatre bandeurs de plaies , D'AUB. , Hist. III, 87
Ce notable bandeur [coureur de bandes, aventurier] avait une invention que j'estime devoir estre descrite , D'AUB. , Hist. III, 385
Bander.