BALLONNER

Prononciation : ba-lo-né
Nature : v. a.

Terme de médecine. Gonfler. Les fourrages verts ballonnent les bestiaux. Se ballonner, v. réfl. Devenir ballonné. Le ventre se ballonne dans cette maladie. Ballon. BALLONNER. Ajoutez : 2V. réfl. Se ballonner, devenir bombé, en parlant d'un mur.
À chaque agitation de la lame, la mer déferlait par-dessus le quai ; d'énormes crevasses se sont produites, en même temps que la muraille en pierre de taille s'est ballonnée de la façon la plus inquiétante , Extr. du Journ. du Havre, dans Journ. offic. 11 déc. 1874, p. 8193, 3e col.