BALLON

Prononciation : ba-lon
Nature : s. m.

1Vessie enflée d'air, et recouverte de cuir et plus souvent de peau, qu'on lance avec le poing. Le jeu du ballon.
Notre souffleur à gage Se gorge de vapeurs, s'enfle comme un ballon , LA FONT. , Fab. VI, 3 Poche sphérique en caoutchouc, enflée d'air et fermée hermétiquement pour le même usage. Familièrement. Être enflé comme un ballon, être très gros, et quelquefois avoir trop mangé ; et figurément, être bouffi d'orgueil.
2Aérostat. Monter en ballon. Faire une ascension en ballon.
Sans même essayer la nacelle, Nous voyons s'enfler les ballons , BÉR. , Fort. Ballon d'essai, ballon qu'on lance pour connaître la direction du vent. Fig. Cela n'est qu'un ballon d'essai, cela n'a été fait que pour se rendre compte des dispositions des gens.
3En chimie, vase de verre, de forme sphérique, muni d'une ou de plusieurs ouvertures dont chacune a un col cylindrique ou conique. 4Bombe d'artifice en carton. Sac plein de poudre et de projectiles. 5Motte de terre que le potier prépare pour la mettre en oeuvre. XVIe s.
Avecques leurs paroles deceptives et pleines de vent, les flateurs enflent une ame ainsi qu'un ballon , LANOUE , 330
Faire d'un pied legier poudroyer les sablons, Voir bondir par les prez l'enflure des ballons , RONS. , 663
Balle 1 ; ital. pallone. 1. BALLON. Ajoutez : 6Globe en verre et en forme de ballon qu'on met aux lampes.
Fabricant de ballons pour lampes , Tarif des patentes, 1858
7On dit qu'une danseuse de l'Opéra a du ballon, lorsqu'elle danse en arrondissant gracieusement les bras, et en faisant ballonner ses jupes. XVIe s. Ajoutez :
Ballon de drap [drap empaqueté] ; ballon d'acier [s'entendait d'une certaine quantité d'acier, soit d'un seul morceau, soit en plusieurs morceaux réunis et mis en paquet arrondi] , MANTELLIER , Gloss. Paris, 1869, p. 11
Sorte de bâtiment à plusieurs rangs de rames dont on se sert pour naviguer sur les fleuves et les mers du pays de Siam. Nom, dans la Lorraine, des sommets arrondis d'une montagne. Sans doute par comparaison avec un ballon 1. 3. BALLON. Ajoutez : Chant des ballons, bruit qu'on entend parfois dans les montagnes.
Il nous paraît plus probable que les bruits entendus étaient produits par ce phénomène bien connu des voyageurs sous le nom de chant des ballons, bruit de roche , H. DE PARVILLE , Journ. offic. 29 nov. 1871, p. 4695, 2e col.
Nom, dans le département de la Somme, d'une voiture destinée au transport du poisson.