BALAYURE

Prononciation : ba-lè-iu-r'
Nature : s. f.

1Les ordures amassées avec le balai. Balayures de mer, plantes, débris que la mer jette sur ses bords. 2Fig.
Cet homme [saint Paul] méprisé de la foule, rejeté comme les balayures du monde , CHATEAUB. , Itin. I, 143
Ô âme pécheresse, qu'as-tu mérité sinon d'être la balayure du monde ? , FÉN. , XVIII, 114 Il y a des balayures à chaque porte, c'est-à-dire chaque famille a ses misères.
L'Académie ne donne balayures qu'au pluriel ; mais l'exemple de Fénelon prouve qu'on peut très bien l'employer au singulier. XVIe s.
Les balieures de la maison, cossats, troncs de choux, et autres reliefs du jardin , O. DE SERRES , 21
Balayer ; Berry, baliure.