BALAFRER

Prononciation : ba-la-fré
Nature : v. a.

Blesser quelqu'un d'une balafre.
Le duc d'Orléans ayant commandé à un officier de faire marcher un escadron, il le refusa, sur quoi le prince lui balafra le visage , SAINT-SIMON , 163, 154
Mon père voulut faire demander la vie à de Vardes, qui ne le voulut pas ; mon père lui dit qu'au moins il le balafrerait , SAINT-SIMON , 10, 120
XVIe s.
Le voiant vieux, hideux de nature, balafré, ils l'avoient pris pour un Zopyre , D'AUB. , Hist. III, 224
Les Mahumetans qui se balaffrent le visage, l'estomach, les membres, pour gratifier leur prophete , MONT. , II, 259
Balafre.