BAILLE

Prononciation : ba-ll', ll mouillées
Nature : s. f.

Terme de marine. Baquet qui sert à divers usages sur les vaisseaux. Ital. baglia ; du bas-bret. bal (l mouillée), balek (l mouillée), baquet ; et aussi danois, balje ; suéd. boelja, baquet ; anglais, pail. BAILLE. - ÉTYM. Ajoutez : Les paysans de l'Angoumois disent un baille. Nom donné, dans le nord de la France, aux perches dont on entoure les pâturages. Nom qu'on donne dans la Provence au chef des bergers qui conduisent leurs troupeaux sur les montagnes ; c'est une autre forme de bayle (voy. ce mot au Supplément).
Je suis Lombard le baille des troupeaux transhumants qui sont là-haut sur les montagnes pastorales , E. BERTHET , la Directrice des postes, ch. X