BAGUETTE

Prononciation : ba-ghè-t'
Nature : s. f.

1Sorte de petit bâton mince et flexible. Dans quelques pays, certains officiers portaient une baguette quand ils étaient en fonction ; de là figurément, le sens d'autorité donné à baguette. Se laisser mener à la baguette, se montrer soumis à une volonté impérieuse.
Harlay, le premier président, menait ce grand corps [le parlement] à la baguette , SAINT-SIMON , 16, 193
Le marquis d'Effiat gouvernait Monsieur, la cour et souvent ses affaires à baguettes , SAINT-SIMON , 327, 25
2Baguette magique, baguette que portaient les fées, les magiciens.
Là j'ai la baguette des fées, à faire le bien je me plais , BÉRANG. , Petit coin.
De sa baguette un ou deux coups Donnaient félicité parfaite , BÉRANG. , Petite fée. Fig.
Cela s'était fait avec un coup de baguette , SÉV. , 75
Le coup de baguette fait sortir de terre tout ce qu'il veut , SÉV. , 177
3Baguette divinatoire, baguette tournante, baguette de coudrier qui tourne entre les mains de certaines gens, et qui est supposée donner la faculté de reconnaître les sources, les trésors cachés, les assassins, etc. 4Baguettes de tambour, les deux petits bâtons avec lesquels on bat la caisse. 5Baguette de fusil, de pistolet, baguette qui sert à presser la charge dans le canon.
On le [Candide] fait tourner à droite, à gauche, hausser la baguette.... , VOLT. , Cand. 2
6S. f. plur. Supplice militaire qui consiste à frapper avec une baguette. Passer un soldat par les baguettes. 7Terme d'architecture. Petite moulure ronde, en forme de baguette. 8Dans les laboratoires, tige de verre pour remuer ou mélanger des substances. 9Technologie. Morceau de bois pour aplanir les cuirs, ou sur lequel on les fait égoutter. Outil de l'artificier, du chandelier. Lingot d'or ou d'argent réduit à une certaine grosseur par la filière. 10Terme de marine. Mâtereau placé en arrière des bas mâts. 11Terme de chasse. Sorte de bâton dont le fauconnier se servait pour faire partir la perdrix des buissons et tenir les chiens en crainte. 12Nom des grandes tulipes de Flandre, qui leur vient de leur force et de leur hauteur. XVIe s.
Elles commandent à baguette, et regentent les regents et l'eschole , MONT. , III, 281
Vous commanderez comme il vous plaira et à la baguette si vous voulez ; mais icy.... , CARL. , III, 10
Un tas de gens glorieux, resolus, affirmatifs, qui veulent regenter le monde et le mener à la baguette , CHARRON , Sagesse, II, 2
De l'ital. bacchetta, baguette, gaule, de bacchio, bâton, gaule, qui vient du latin baculus, bâton. BAGUETTE. Ajoutez : 13Arbalète à baguette (voy. ARBALÊTE).