becheur

Prononciation : bê-cheur
Nature : s. m.

Homme qui bêche. XVIe s.
Un noble tel n'est des prudens prisé, Mais cent fois plus de chacun desprisé, que s'il estoit venu de basse ligne, D'un laboureur ou d'un bescheur de vigne , BOUCHET , dans FABRE, Études sur la bazoche, p. 195
Il ne fut pas en la puissance de ces bescheurs de la pouvoir ouvrir si tost , DESPER. , Contes, X
Bêcher.