beatilles

Prononciation : bé-a-ti-ll' ; ll mouillées, et non béa-ti-ye
Nature : s. f. plur.

1Les menues viandes délicates, crêtes de coq, riz de veau, etc. dont on garnit les pâtés.
Enfin Phébus, étant à souper à six pistoles pour tête chez la Coiffier, n'a pas mangé de meilleurs pâtés de béatilles que ceux dont j'ai tâté tantôt , Francion, liv. VI, p. 244
2Certains petits ouvrages de religieuses, comme agnus, pelotes, boîtes, etc. Diminutif de beatus, heureux. BÉATILLES. 3° Ajoutez : Fig.
... Enfin les béatilles De l'hyménée, ennuis, chagrins, dégoûts , LAMOTTE , Fabl. IV, 15