ATTEINDRE

Prononciation : a-tin-dr'
Nature : v. a.

1Arriver à toucher, au propre et au figuré. Cet enfant brise tout ce qu'il atteint. La vigne atteint le premier étage. Fig.
Vous n'avez pas encore atteint l'âge où je cours , RAC. , Phèd. III, 5
Le blé a, cette année, atteint un prix très élevé. Les perles n'atteignent pas le prix du diamant.
2Frapper de loin. Atteindre le but en visant. Atteindre avec la fronde. Être atteint par le feu du ciel. Atteindre son but, réussir. Fig. Toucher, léser, concerner. Ce coup atteignit beaucoup d'hommes de bien. Il fut atteint d'une maladie. Ce soupçon ne peut atteindre un pareil caractère Il a été atteint dans sa fortune par les événements politiques. 3Joindre en cheminant, en chemin. On eut beau courir, on ne put atteindre le voleur. On l'atteignit malgré l'avance qu'il avait. Nous atteindrons le village avant la nuit. Fig. Pour atteindre ceux que nous regardons comme supérieurs.
D'une belle ardeur ta jeunesse animée Par cette grande épreuve atteint ma renommée , CORN. , Cid, III, 6
Ils perdent de vue leurs égaux et atteignent les plus grands seigneurs , LA BRUY. , 6
4V. n. Parvenir avec effort, difficulté. Vous ne pourrez pas atteindre au dernier rayon de cette bibliothèque.
A peine la vue peut-elle atteindre à discerner la partie du ciel qui les sépare [deux étoiles] , LA BRUY. , 16
Et sans atteindre au but où l'on ne peut atteindre , MALH. , V, 30
Un seul jour peut atteindre à tant de renommée, Et ce beau jour luira bientôt , A. CHÉN. , Iambe 1
La découverte du calcul infinitésimal, que Newton a faite, a donné lieu de dire au savant Halley qu'il n'est pas permis à un mortel d'atteindre de plus près à la divinité , VOLT. , Louis XIV, ch. 34
Les mauvais écrivains de Rome sentaient bien qu'il était plus aisé d'imiter la bouffissure des orateurs de l'Asie, que d'atteindre à l'éloquente simplicité de Démosthène , LA HARPE , Cours de littér. t. II, p. 378
5S'atteindre, v. réfl. Se frapper, se blesser. En voulant atteindre son adversaire, il s'est atteint lui-même. 1. ATTEINDRE, v. a. et ATTEINDRE, v. n. On doit dire atteindre un certain âge, parce qu'on atteint les années sans difficulté, sans effort. On doit dire atteindre à la perfection, parce que, pour parvenir à la perfection, il y a des difficultés à vaincre, des efforts à faire. Atteindre Paul et atteindre à Paul voudront dire : le premier, que l'on court après Paul et qu'on le rejoint ; le second, que Paul est placé hors de notre portée, et que nous arrivons jusqu'à lui avec effort. En un mot, atteindre, verbe actif, a une signification générale, et peut aussi bien se dire quand il n'y a pas effort que quand il y a effort ; atteindre à a une signification plus particulière et implique un effort quelconque. 2. ATTEINDRE, AVEINDRE., Quand on touche seulement une chose, on l'atteint. Quand on la prend et qu'on l'amène à soi, on l'aveint. La distinction est très précise ; et c'est une faute grave que de dire atteindre pour aveindre. XIe s.
Et se de ço [il] fuist atint de la justice lu roi.... , L. de Guill. 2
Nes [il ne les] poet garder que mals ne lui ateigne , Ch. de Rol. I
Vers Saragoce il les vont ateignant , ib. CLXXVI
XIIe s.
Cui il ataint, tost est à mort livrez , Ronc. p. 79
Se jà [je] pourrai jusqu'à s'amour ataindre , Couci, X
Que cil ne soit atains de l'heresie [en amour], Qui desormais ne vous vorra amer , QUESNES , Romancero, p. 109
Tantost [il] fait la pucelle despouiller [deshabiller] et desçaindre, Et la batit d'un frein là où [il] la put ataindre , AUDEFR. LE BAST. , Romanc. p. 14
Et si ne poras atignre à lei [elle] , ST BERN. , 528
XIIIe s.
Un lien [elle] a ataint, [à] Tybert [elle] l'a presenté , Berte X
Car si l'avoit atainte et la pluie et la bise , ib. XXX
Uns rainsiaus l'ot atainte parmi sa destre joue , ib. XXXIII
Pour qui ferai mais ne chançon, ne chant, Quant je ne bée à nule amour ataindre ? , ANONYME , dans Couci.
Et gastoient blés et vuignes et gardins et destruisoient quankes il ataignoient , Ch. de Rains, p. 74
Renart li dist : amie chiere, Por quoi vos voi-je si ateinte ? , Ren. 24365
Et se il ainsi ne le peut prover, il est ataint de force faite au seignor , Ass. de Jér. I, 231
Celui qui viaut [veut] son plait ataindre deit dire ce que besoin lui est à brief paroles , ib. 74
Il sera ataint et prové come home qui defaut de venir faire dreit à home qui se claime de lui , ib. 95
Quiconques est pris en cas de crieme et atains du cas si comme de murdre ou de traïson, d'omicide ou de femme efforcier, il doit estre trainés et pendus , BEAUMANOIR , XXX, 2
Li sires qui le veut ataindre de servitude, le doit sivir par devant le segneur sor qui il est couquans [couchant] et levans.... , BEAUMANOIR , XLV, 5
XIVe s.
Et se telle fin peut estre atainte par plusieurs moiens, les sages regardent par lequel ce peut estre fait plus legierement et mieux , ORESME , Eth. 67
XVe s.
Tant chevaucha le comte de Hantiton et Cornouaille, qu'ils actaindirent les Doffinois, et frapperent sur eux baudement , FENIN , 1419
XVIe s.
Après avoir tasché de tout dire, je voy bien qu'il s'en faut beaucoup que je n'atteinde à l'excellence , CALV. , Instit. 1099
La fortune parfournit ce à quoy l'art n'avoit peu attaindre , MONT. , I, 254
Voilà l'extreme point où la cruauté puisse attaindre , MONT. , II, 131
Il feit haulser l'huile plus prez du bord, où il la peust attaindre , MONT. , II, 176
Quand on est attainct d'une bonne fiebvre.... , MONT. , IV, 67
Tarpeius fut aussi luy mesme atteint et convaincu de trahison à la poursuite de Romulus , AMYOT , Rom. 26
Le lac alla toujours ainsi croissant au long des cousteaux, jusques à ce qu'il attaignit au plus hault , AMYOT , Cam. 5
Pericles fut alors attaint de la peste , AMYOT , Péricl. 72
Il n'est point raisonnable, que celuy qui ne tire point attaigne au blanc , AMYOT , P. Aem. 32
Wallon, atére ; provenç. ateigner ; d'attingere, de ad, à, et tangere, toucher (voy. TACT).