ARGENT

Prononciation : ar-jan
Nature : s. m.

1Métal précieux de couleur blanche. Argent en lingot. Argent travaillé Argent monnayé. Blanc comme l'argent. Argent vierge ou natif, argent à l'état pur. 2Monnaie faite de ce métal. Voulez-vous être payé en or, en argent, ou en billets de banque ? Argent blanc se dit dans le même sens.
Le comte d'Évreux encourut l'indignation des valets de la chambre : il paya en argent blanc ; ils s'offensèrent ; ils dirent qu'ils ne recevaient qu'en or , SAINT-SIMON , 190, 38
3Toute espèce de valeur en argent, en cuivre, en or ou en papier. Ils portaient de l'argent sur eux. Tu feras tenir à mon fils tout l'argent que tu jugeras à propos. Payer argent comptant. Vendre pour faire de l'argent. Avoir de l'argent, être en argent. Embarras ou manque d'argent. Il avait toute sa fortune en argent. Affaire ou discussion d'argent. Donner une forte somme d'argent. Prêter de l'argent. Acquérir à prix d'argent. Pour gagner de l'argent. Amour de l'argent.
On y fait des amis, mais peu d'argent en bourse , RÉGNIER , Sat. XII
Cet homme dont l'argent se rouille presque dans les coffres où il va croissant en se multipliant par les usures , FLÉCH. , Serm. II, 79
Delphes a pu vous faire une fausse réponse, L'argent peut inspirer la voix qui les prononce [les oracles] , CORN. , Oedipe, III, 5 Il a beaucoup d'argent, il a de la fortune. L'argent du jeu, argent gagné ou consacré au jeu. Argent mignon, celui qu'on destine à des achats ou à des dépenses de fantaisie. Avoir de l'argent frais, se dit de l'argent qu'on vient de gagner ou de recevoir. Argent courant, espèces ayant cours. Argent mort, argent qui dort, argent qui ne rapporte point d'intérêts. Familièrement. Pour son argent ; il en veut pour son argent ; c'est-à-dire, puisqu'il a fait une dépense, puisqu'il a pris une peine, il veut en être récompensé.
Je me veux réjouir pour mon argent , SÉV. , 404
Faire argent de tout, utiliser tout.
Il ne vous fallait [Mazarin] que des trafiquants qui vous fissent argent de tout , FÉN. , XIX, 426
Hé ! quel expédient trouver ? Nous avons fait argent de tout ; les revenus sont touchés d'avance , REGNARD , Retour impr. sc. 4
Payer argent sec, argent bas, argent sur table ; c'est-à-dire, payer argent comptant. Fig. Prendre quelque chose pour argent comptant, pour bon argent ; croire trop légèrement à une chose.
Le stratagème Que le mari prit pour argent comptant , LA FONT. , Berc.
Tu prends pour de bon argent ce que je viens de dire , MOL. , Fest. V, 2
Fig. Aller bon jeu, bon argent ; c'est-à-dire, agir franchement, de bonne foi, sans arrière-pensée. Jouer bon jeu, bon argent ; jouer avec la condition de payer sur-le-champ. Mettre argent sous corde, jouer argent comptant, locution tirée du jeu de paume, l'enjeu se déposant sous la corde qui sépare les deux parties du jeu. Point d'argent, point de Suisse ; rien pour rien. Point d'argent, point de suisse ; et ma porte était close, RAC., Plaid. I, 1, Cette locution vient des troupes suisses que les gouvernements étrangers obtenaient à prix d'argent. Avoir le drap et l'argent, garder la marchandise et le prix, locution tirée de la farce de Patelin. Mettre de bon argent contre du mauvais, faire des avances, des frais dans une affaire qui ne promet guère de profit. C'est de l'argent en barre, se dit d'une marchandise d'un débit prompt et facile Un bourreau d'argent, homme prodigue et dépensier. Je ne sais de quelle couleur est son argent, je n'ai jamais reçu d'argent de lui. L'argent est court chez lui, sa bourse est vide.
Tu diras qu'aux coffres du roi L'argent est court, comme chez moi , BOISROBERT , t I, Ep. 12
Il est chargé d'argent comme un crapaud de plumes ; c'est-à-dire, il n'a pas le sou.
4D'argent, de couleur blanche. La lune jetait un voile d'argent sur la campagne.
Le temps, qui toujours marche, avait pendant deux nuits Échancré selon l'ordinaire De l'astre au front d'argent la face circulaire , LA FONT. , Fabl. XI, 6 Adjectivement.
Les arcades étaient ornées de cinq cents girandoles vertes et argent , VOLT. , Louis XIV, 25
En cet emploi argent est invariable.
5En chimie, argent vif ou vif-argent. Le mercure était autrefois appelé ainsi à cause de sa ressemblance avec l'argent, et de la vie que sa fluidité semble lui donner. Argent corné ou lune cornée d'argent, chlorure d'argent, qui, chauffé, se fond, et par refroidissement se prend en masse cornée. Dans l'ancienne chimie l'argent se nommait lune. Argent fulminant ou ammonium d'argent, produit qui a la propriété de faire explosion au moindre frottement. 6En termes de blason, un des métaux employés dans les armoiries ; il est représenté par de l'argent ou simplement par du blanc. Cette maison porte d'argent au lion de sable. Argent comptant porte médecine ; c'est-à-dire avec l'argent comptant on lève bien des difficultés. Il en dit bien d'autres dont il ne prend point d'argent ; c'est-à-dire il dit bien des choses avec peu de fondement. Qui a de l'argent a des pirouettes ; c'est-à-dire quiconque est riche a tout ce qu'il désire. Argent fait perdre les gens ; c'est-à-dire il est la cause de mauvaises actions. Argent fait rage, amour, mariage ; c'est-à-dire argent fait tout Le terme vaut l'argent ; c'est-à-dire avoir du temps pour payer équivaut à avoir de l'argent. Xe s.
Ne por or, ned argent, ne paramenz [parures] , Eulalie
XIe s.
E il averat demi marc en argent vailant , Lois de Guill. 18
D'or et d'argent quatre cenz muls chargez , Ch. de Rol. III
XIIIe s.
Je ne pris [prise] riens ne beauté ne jouvent, Or ne argent ne chose que je voie , Anonyme, dans Couci
Chevaus, or et argent leur fist on presenter , Berte, III
Nus des mestres ne des ouvriers du mestier dessus dit ne puent ne ne doivent jouer aux dez à argent sec , Liv. des mét. 351
XIVe s.
Il superhabundent en despendant l'argent en choses où il n'appartient , ORESME , Eth. 113
À raençon est pris qui disoit ; j'ai argent ; Car li poures tous dis fine mauvaisement , Guesclin. 21241
Mauvais est li argens, c'est legier à prouver, Qui ne poet au besoing son maistre rachater , Baud. de Seb. VIII, 504
XVe s.
[Les flatteurs des rois] En decevant pour leur argent attraire, Leur consentent ordure et lascheté , E. DESCH. , Ce qui est necessaire aux rois.
Et quiconque la barguignoit, il avoit aussi bien à creance qu'à argent sec [comptant] , LOUIS XI , Nouv. XCI
XVIe s.
Il fit argent de tout pour la redemption et nourriture des poures , CALV. , Instit. 862
Il appauvrit et espuisa la ville de Rome d'or et d'argent , AMYOT , Sylla et Lysand. 5
Quand on leur demandoit un si grand argent, ilz se courroussoient et se mutinoient , AMYOT , Anton. 75
Il y eut un de ses amis qui luy demanda de l'argent : il commanda tout aussi tost à son argentier qu'il luy en baillast , AMYOT , Alex. 83
Il est serf de l'argent [il est avare, avide] , H. EST. , Précell. p. 76
Picard, ergeint ; génev. ergent ; provenç. argent ; ital. argento ; de argentum ; osque, aragetud, à l'ablatif ; grec; zend, erezata (avec 2 e brefs). Burnouf pense que ces mots supposent un radical arj, signifiant blanc et se trouvant aussi dans le sanscrit, arjuna, qui a le sens de blanc, et dans le grec blanc. ARGENT. Ajoutez : 3En avoir pour son argent, payer bon marché une chose qui, en effet, n'a pas une grande valeur.
Si on livre, en Angleterre, des produits à bon marché, l'acheteur en a, comme on dit vulgairement, pour son argent , Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. II, p. 4
7
Arbre d'argent, le protea argentea, au Cap de Bonne-Espérance , BAILLON , Dict. de bot. p. 247
8Argent gris, sorte d'ivoire.
L'ivoire qui vient d'Ambriz, de la rivière du Gabon et des postes situés au sud de l'Équateur est appelé argent gris ; il conserve sa blancheur quand il est exposé à l'air, ce que ne font pas les autres ivoires.... c'est la qualité la plus recherchée... , Journ. offic. 23 juill. 1875, p. 5758, 2e col.