APPAREILLER

Prononciation : a-pa-rè-llé, ll mouillées
Nature : v. a.

1Trouver un pareil à quelque chose. Il faut appareiller ces gants, ces souliers, ces pistolets. 2En termes d'architecture, marquer les pierres selon qu'elles doivent être taillées. 3En économie rurale, et en parlant des animaux domestiques, choisir deux individus pour les faire concourir simultanément à un but commun. On dit aussi appatronner. 4En termes de pêche, appareiller un filet, le disposer pour la pêche. 5Technologie. Apprêter le mélange des poils et des laines pour faire un chapeau. 6Joindre ensemble des planches de même longueur et de même épaisseur. 7V. n. Terme de marine. Mettre à la voile.
Nous appareillâmes le lendemain pour retourner en Angleterre , VOLT. , Jenni, 12 Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
8S'appareiller, v. réfl. Se joindre à un de ses pareils. Ils sont dignes de s'appareiller. 9S'accoupler, en parlant des oiseaux.
Quand la tourterelle a perdu sa compagne, elle ne s'appareille plus avec une autre , RICHELET , XIe s.
L'aveir Carlon est-il apareillez ? , Ch. de Rol. L
Et de bataille sont tuit apareillez , ib. LXXXVIII
XIIe s.
Plus grant navie [flotte] ne fut apareillée , Ronc. p. 118
De beles armes [ils] furent aparellié , ib. p. 180
Le terme vous dirai de vous aparoillier ; D'hui cest jour en un an soiez prest d'ostoier [entrer en campagne] , Sax. XVI
XIIIe s.
Et l'empereres Alexis avoit appareillies grans gent pour assaillir aus trois portes , VILLEH. , LXXXI
Menestrel s'apareillent pour faire leur mestier , Berte, X
Son afaire [elle] appareille, mains [moins] qu'ele peut, detrie [tarde] , ib. LXXII
Et lors fu mout trestout appareilliés li lis [le lit] , ib. LXXV
Nous sommes tout aparelliet de deffendre le roiaume et vous et nous et nos hommes , Chr. de Rains, 24
Et li veneres moult se peine De ses levriers apareillier , Ren. 22209
Lors te vendra en remembrance Et la façon et la semblance à cui nule ne s'apareille , la Rose, 2447
Especialment l'espée temporel doit toz jors estre apareillie por garder et deffendre Sainte Eglise toutes les fois que mestiers est , BEAUMANOIR , XLVI, 12
En ce point que je appareilloie pour mouvoir , JOINV. , 208
Ainçois manjoit ce que ses queus li appareilloient devant li , JOINV. , 193
XVe s.
La dame fit appareiller toutes ses besognes, et payer et delivrer aux hostes.... , FROISS. , I, I, 12
Où le roy Philippe estoit tout appareillé de le recevoir [Édouard à Amiens] , FROISS. , I, I, 52
Pour eviter tous ces grans perilz qu'il veoit appareiller contre luy , COMM. , IV, 8
Noz oeuvres envers luy [Dieu] ne d'ung costé ne d'autre n'estoient point dignes de recepvoir cette longue paix qui nous estoit appareillée , COMM. , V, 13
XVIe s.
Si estoit le peuple prest et appareillé de proceder par la pluralité des voix au bannissement de l'ostracisme , AMYOT , Alc. 20
Surprendre les ennemis en desarroy, estans empeschez à faire leur logis et appareillez à soupper , AMYOT , Timol. 16
Ilz le firent advertir qu'il se gardast du poison qu'on luy avoit appareillé , AMYOT , Flamin. 41
Les Aegyptiens qui s'appareilloient pour voguer aprèz eulx , AMYOT , Pomp. 110
La merci est appareillée à toutes fautes, quand le pecheur se retourne par devers la clemence du Seigneur , CALV. , Instit. 437
Cela donna moien à Lansac, appareillant de bon matin, de prendre sa place au siege , D'AUB. , Hist. II, 300
À et pareil ; mettre ensemble des choses pareilles, assortir, arranger ; provenç. aparelhar ; espagn. aparejar ; ital. apparecchiare.