ANICROCHE

Prononciation : a-ni-kro-ch'
Nature : s. f.

Ce qui accroche, arrête, empêche.
Il s'est trouvé une anicroche à son mariage , SÉV. , 144
Tous ces gens-là sont faits de croche et d'anicroche, Je vous dis que je veux.... , REGNARD , le Bal, sc. 10
Wallon, hanicroché, clou courbé à deux pointes ; hanicroche est une sorte d'arme, en cet endroit de Rabelais : Aiguisoient vouges, piques, rançons, hallebardes, hanicroches. Ce mot semble formé de hane, sorte de crochet, et croche : croches hanes, dit E. Deschamps, édit. CRAPELET, p. 211, pour retirer de dessus le feu les pots, les chaudrons. L'origine de hane est inconnue. ANICROCHE. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Advisa [M. le connétable] d'en faire plusieurs retranchements sur les payes, les abaisser, gagner quelques jours sur les mois, bref y faire quelques petits anicrochements , BRANT. , Bonnivet.
Voy. HANICROCHE, où une meilleure étymologie est donnée.