ANCIENNEMENT

Prononciation : an-si-è-ne-man ou an-siè-ne-man ; en vers, de cinq ou de quatre syllabes
Nature : adv.

Autrefois, dans les siècles passés. ANCIENNEMENT, JADIS, AUTREFOIS. Ces mots désignent le temps passé. Anciennement, dans les temps anciens, sert à représenter ce qui se faisait ou se pratiquait chez les anciens, parmi nos ancêtres. Autrefois, c'est-à-dire une autre fois, dans d'autres conditions, marque un contraste entre le passé et le présent. Jadis (jam dies, c'est-à-dire il y a des jours), moins précis qu'anciennement qui se dit des choses vraiment anciennes, peut s'appliquer soit à un passé très peu éloigné : jadis, dans ma jeunesse, on s'habillait ainsi ; soit à une antiquité reculée : jadis, au temps d'Homère ; soit à une antiquité indéterminée : jadis, au temps que les bêtes parlaient. XIIIe s.
Et à cele partie par où l'on entroit avoit anciennement forteresce de murs et de tours , VILLEH. , CLXVI
Ceste franchise ont anciennement les seignors dou roiaume de Jerusalem doné as borgeis , Ass. de Jér. 47
Anchiennement, si comme noz avons entendu des segneurs de loys, fu fes uns establissemens comment on mainteneroit la larguesse des voies et des quemins , BEAUMANOIR , XXV, 1
XIVe s.
Sï comme anciennement souloient faire , Ord. des rois de Fr. t. VII, p. 544
XVe s.
Anciennement avoit en la ville de Dan une guerre mortelle de deux riches hommes navieurs et de leur lignages , FROISS. , II, II, 52
XVIe s.
Anciennement et auparavant Aristote, on mettoit difference entre le sens de la veue et les autres sens , CHARRON , Sagesse, I, 10
Ancienne au féminin, et le suffixe ment (voy. MENT) ; provenç. ancianamens.