ANATOMIE

Prononciation : a-na-to-mie
Nature : s. f.

1Art de disséquer les différentes parties des corps organisés. L'anatomie du corps humain. L'anatomie d'une plante. 2Science qui a pour objet les corps organisés considérés à l'état de repos, et pour but la connaissance de leur organisation ou constitution. Anatomie générale, partie de l'anatomie qui a pour sujet les parties du corps qui, une fois observées dans une région de l'économie, sont connues pour toutes les autres. et qui a pour but l'étude de leur organisation. Anatomie descriptive, partie de l'anatomie qui a pour sujet les parties du corps dont l'examen doit être fait spécialement, et qui a pour but la connaissance de leur mode de connexion et de leur constitution. Anatomie pathologique, celle qui s'occupe des altérations que peuvent éprouver les organes ou leurs tissus. Anatomie chirurgicale et médicale, application de toutes les sections d'anatomie, soit normale, soit pathologique, à l'étude des maladies dites chirurgicales et internes, considérées dans leurs causes, leurs symptômes et leur thérapeutique. Anatomie topographique ou anatomie des régions, étude de toutes les parties que l'on rencontre dans telle ou telle région considérée de la superficie au centre ; l'étude de la position respective des muscles, nerfs, vaisseaux, etc. Anatomie comparée, étude comparative de chaque partie des êtres par rapport aux modifications de leur structure dans les diverses classes d'animaux et de végétaux.
Aussi excellait-il dans l'anatomie comparée, qui est l'anatomie prise le plus en grand qu'il soit possible et dans une étendue où peu de gens la peuvent embrasser , FONTEN. , Du Verney.
Anatomie artificielle, art de modeler et de représenter avec la cire ou le carton les différents organes ou les différentes parties du corps humain dans l'état sain ou dans l'état de maladie.
3Corps disséqué, imitation d'un corps disséqué. Une pièce d'anatomie. Cabinet d'anatomie.
Personne ne doute que des anatomies en cire colorée ne soient des ouvrages d'habiles artistes , VOLT. , Princ. d'action, 1
4Fig. Analyse, examen.
Nous fîmes une anatomie de la Bretagne , SÉV. , 238
À faire l'anatomie de ces sortes de discours , SÉV. , 447
Il s'appesantit sur les détails ; il fait une anatomie , LA BRUY. , 1
Je ne ferai point l'anatomie des paroles de Malebranche pour en tirer des conséquences rigoureuses , FÉN. , III, 8
Le prédicateur a fait une anatomie des passions du coeur humain qui égale les maximes de M. de La Rochefoucauld , FÉN. , XXI, 5
L'objet perpétuel de l'optique de M. Newton est l'anatomie de la lumière ; l'expression n'est point trop hardie ; ce n'est que la chose même , FONTEN. , Newton.
XIVe s.
Et en ont un livre que il appellent anatomie , ORESME , Eth. 29
XVIe s.
Les Aegyptiens faisoient apporter l'anatomie seche d'un corps d'homme mort, pour.... , MONT. , I, 76
À d'aulcuns l'estude des histoires, c'est l'anatomie de la philosophie en laquelle les plus abstruses parties de nostre nature se penetrent , MONT. , I, 169
Après avoir fait une anatomie [examen] superficielle de ce petit miracle, tout esperdu d'aisè, volut.... , YVER , p. 560
Donnant toujours quelques nouveaux attraits à ceux qui la regardoient, et prenant plaisir à faire l'anatomie des coeurs des jeunes gens , DESPER. , Contes, LXVI
L'anatomie, premier et principal fondement de la medecine , PARÉ , Préf.
J'ai deliberé de poursuivre tout d'un trait l'anatomie des muscles , PARÉ , IV, Préf.
En grec sceletos, qui signifie anatomie seiche , PARÉ , IV, 43
Anatomia ; terme grec signifiant dissection et dérivé du verbe couper en morceaux, de couper (voy. TOME).