anatheme

Prononciation : a-na-tê-m'
Nature : s. m.

1Personne exposée publiquement à la malédiction par l'autorité ecclésiastique.
Vous êtes donc là, comme un anathème, séparé de tout le reste de vos frères ? , MASS. , Temples.
Vous séparer, comme un anathème, de tout le corps des justes , MASS. , Conv.
L'assemblée même des fidèles leur était d'abord interdite [aux pénitents publics] comme à des anathèmes , MASS. , Respect dans les Temples.
Dieu vous rejette invisiblement, vous êtes à ses yeux un anathème et un excommunié , MASS. , ib.
Vivant comme des anathèmes séparés de l'assemblée sainte , MASS. , Carême, Petit nombre des Élus
N'êtes-vous pas un anathème, si vous n'aimez pas J. C. crucifié ? , MASS. , Carême, Passion.
Vous serez jusqu'à la fin marqué d'un caractère de réprobation, et un anathème caché au milieu d'Israël , MASS. , Conférences, État ecclésiastique
J'ai confiance, ô mon Dieu, qu'il n'y a pas ici, comme autrefois sous les tentes d'Israël, un autre Achan caché dans la foule ni un anathème parmi les fidèles , MASS. , Carême, Communion.
C'est ce monde qui doit être pour vous un crucifié, c'est-à-dire un anathème et un objet d'horreur , MASS. , Carême, Petit nombre des Élus.
2Adjectivement. Qu'il soit anathème.
Saint Paul a l'autorité d'un père et la tendresse d'une mère ; il veut être anathème pour ses enfants , FÉN. , XVIII, 363
3Par extension, retranchement de la communion de l'Église.
Le concile frappa d'anathème un évêque célèbre , BOSSUET , Hist. I, 11
Josué immola au Seigneur 31 rois du pays tous soumis à l'anathème , VOLT. , Moeurs, Vict. humaines.
4Malédiction.
Je ne viens pas ici prononcer des anathèmes contre les grandeurs humaines , MASS. , Vices.
La religion ne semble avoir des anathèmes que pour ceux qui.... , MASS. , Prosp.
Enfin vous avez dit anathème à Satan et à ses oeuvres , MASS. , Carême, Petit nombre des Élus
Regarder le moment de la mort comme le plus grand des malheurs, c'est dire anathème à J. C., c'est ne vouloir avoir aucune part avec lui , MASS. , Carême, Mort.
L'eau du baptême Ne vous apporte point la mort et l'anathème , VOLT. , Zaïre, III, 4
5Fig.
Tout l'anathème des malheurs publics tombe sur vous seul , MASS. , Carême, Sur les causes ordinaires de nos rechutes
6En parlant des personnes, opprobre, exécration.
Vous n'êtes que l'anathème du ciel et le scandale de la terre , MASS. , Carême, Vocation.
Les impies mourront la honte de l'humanité, l'opprobre de la religion et l'anathème du ciel et de la terre , MASS. , Paraphrases, psaume 27
7Fig. Réprobation, blâme solennel.
Cette proposition est frappée d'anathème , PASC. , Prov. 3
On ose lever l'anathème que saint Paul prononce contre.... , PASC. , Prov. 10
XIIe s.
L'apostolies les leies [laïques] idunc escumenja [excommunia], E celui, qui qu'il seit, qui jamais les tendra ; E desuz anatheme à tuz dis conferma , Th. le Mart. 58
XIIIe s.
Por plus enforcier l'anatesme, Quant il aura finé son tesme, Li met ou poing ung ardant cierge Qui ne fu pas de cire vierge , la Rose, 19787
Terme grec signifiant exposition, et aussi personne exposée, dérivé d'un mot formé lui-même de en haut et poser (voy. THÈME).