ANALOGUE

Prononciation : a-na-lo-gh'

1Adj. Qui a de la ressemblance, de l'analogie. L'italien et le français sont des langues analogues. 2S. m. Les ailes des oiseaux sont les analogues des membres antérieurs des quadrupèdes. 3En anatomie comparée, théorie des analogues, théorie qui recherche les parties analogues dans les corps organisés. On donne le nom d'analogues à des organes qui, sans avoir la même forme, les mêmes proportions dans les divers animaux, offrent les mêmes connexions avec les organes voisins. 4En physique, pôle analogue de la tourmaline électrisée, celui qui concorde, par le signe de l'électricité qu'il acquiert, avec le signe de la température. Le grec se traduit par d'après et raison (voy. LOGIQUE). ANALOGUE. Ajoutez : - REM. Quand on donne un régime à analogue, c'est à l'aide de la préposition à. Un objet est analogue à un autre.