AMPLITUDE

Prononciation : an-pli-tu-d'
Nature : s. f.

1Étendue en largeur et en longueur.
Dans l'amplitude et immensité de la nature , PASC. , édit. Cousin.
L'un est force et l'autre est amplitude , PASC. , Géom.
2Terme de géométrie. Ligne comprise entre les deux extrémités de l'arc d'une parabole. 3Terme d'artillerie. Ligne droite qui sous-tend l'arc parabolique décrit par un projectile sortant d'une bouche à feu. L'amplitude du jet. 4Terme de marine. Arc de l'horizon compris entre le point où un astre se lève ou se couche, et l'est et l'ouest de la boussole. 5En astronomie, courbe décrite par un astre depuis le point où il se lève jusqu'à celui où il se couche, et dont le milieu indique le méridien. AMPLITUDE, PORTÉE, en parlant d'une pièce d'artillerie. L'amplitude est la distance mesurée depuis la tranche d'une bouche à feu, qui est horizontale, jusqu'au lieu où, s'il n'était arrêté dans sa course, le projectile rencontrerait le plan horizontal passant par son point de départ.
La portée est la distance à laquelle une bouche à feu peut chasser son projectile , LEGOARANT ,
XVIe s.
Considerant après à part moy les autres provinces selon leur amplitude, ou petitesse, je jugeois que.... , LANOUE , 233
Provenç. amplitut ; espagn. amplitud ; ital. amplitudine ; d'amplitudo, de amplus, ample (voy. AMPLE). AMPLITUDE. Ajoutez : 5Dans la théorie des fonctions elliptiques, l'amplitude d'une certaine intégrale est l'angle "phi". Amplitude ne s'emploie plus dans le tir ; on dit portée maximum, plus grande portée. Ajoutez : XVe s.
Nul mal n'y a, mais de vie amplitude ; Car cité est sur toutes delectable , JEAN JORET , le Jardin salutaire, p. 112