AMOURACHER

Prononciation : a-mou-ra-ché

1V. a. Engager dans un amour peu justifié. Quelques oeillades l'amourachèrent de cette comédienne. 2S'amouracher, v. réfl. S'éprendre d'un amour peu justifié.
Un jeune fou dont elle s'amourache , MOL. , Éc. des f. IV, 1
Des Alleurs s'amouracha à Strasbourg, où il était employé, les hivers, de Mlle de Lutzbourg , SAINT-SIMON , 50, 94
Elle s'est amourachée d'un grand benêt de vingt-cinq ans , SÉV. , 143 Fig. Il s'est amouraché des sciences occultes.
XVIe s.
Tu n'es qu'un fol de l'amourescher, elle n'est pas pour toy , PALSGR. , p. 784
Ital. amoraccio, amour déréglé ; de amore (voy. AMOUR). L'ancien français disait amourer, mais sans aucun sens défavorable.