AMONCELER

Prononciation : a-mon-se-lé. J'amoncelle ; j'amoncellerai ; j'amoncellerais ; j'amoncelai ; amoncelant ; quelques-un
Nature : v. a.

1Mettre en monceau. Amonceler des gerbes. 2Fig. Amonceler des richesses. Amonceler les preuves, les citations. 3S'amonceler, v. réfl. Être mis en tas. Les nuages s'amoncellent.
Les figures, l'onyx, le cristal, les métaux Partout sur les buffets, sur la table étincellent.... et partout s'amoncellent , A. CHÉNIER , 49 Fig.
Hélas ! je vous le dis, ne vous endormez pas, Tandis que l'avenir s'amoncelle là-bas , V. HUGO , Crép 15
4V. n. En termes de manége, se dit d'un cheval bien ensemble, bien sous lui, et qui marche sur les hanches sans se traverser. XIIIe s.
Il amoncele or et argent Por lui lever et essaucier , Theophilus
Et en l'esperite de ta forsenerie sunt amoncelées les eves [eaux] , Psautier, f° 183
XIVe s.
Car la douce parole les amis amoncele , Girart de Ross. V. 1278
XVIe s.
Nous sommes touts contraincts et amoncelez en nous, et avons la veue raccourcie à la longueur de nostre nez , MONT. , I, 170
Lors la cholere et la fureur, s'emmoncelant en un, esclatte touts ses efforts à la premiere charge , MONT. , III, 351
Je lui appris à escrimer des deux bras, à s'amonceler le ventre, à reculer la teste, à la bordeliner de bonne grace , D'AUB. , Conf. II, 1
Il a le front refrongné, ridé et amoncelé, ses cheveux se herissent , PARÉ , Introd. 18
La tunique cornée se ride et se amoncelle , PARÉ , IV, 6
Aucunes fois les veines sont courbées et repliées en plusieurs circonvolutions emmoncelées , PARÉ , XI, 21
La pluspart du bled en roulant s'emmoncelle dans le fons des lignes , O. DE SERRES , 113
Pour vuider l'humeur que rendent les olives estans amoncelées , O. DE SERRES , 706
À et monceau ; picard, amoncheler.