AMIDON

Prononciation : a-mi-don
Nature : s. m.

1Fécule tirée des végétaux, sous forme de poudre blanche grenue, ou formée de petites masses amorphes. L'amidon du commerce est préparé avec la farine gâtée, l'orge ou le froment grossièrement moulus. 2En chimie, principe immédiat neutre des végétaux, très abondamment répandu dans leurs organes. AMIDON, FÉCULE. En chimie amidon et fécule sont des synonymes parfaits ; mais l'usage auquel on applique la substance qu'ils désignent leur donne une acception différente. Ainsi, dans les arts, la fécule des céréales s'appelle amidon ; appliquée à l'alimentation et à la thérapeutique, la fécule de pomme de terre garde le nom de fécule, et l'on dit aussi fécule d'arrow-root.
Amidon est une expression spécifique ; fécule un terme générique , LEGOARANT ,
XIVe s.
Fleur d'amidon ou ris , Ménagier, II, 5
XVIe s.
Faut prendre lait de tintimal et poudre d'encens incorporés avec un peu de fleur d'amidon , PARÉ , XV, 26
Poudre de ceruse de Venise ou blanc d'amidon , PARÉ , XXV, 44
Celuy qui auparavant et hier rejettoit avec horreur des oeufs, de l'amidon et du pain le plus blanc du monde, aujourd'hui mange du pain bis , AMYOT , De la tranq. d'âme, 5
Bourguig. aimidon ; d'une forme allongée faite probablement sur l'italien ou l'espagnol ; car dans l'ancien français amidon se disait godron ; ital. amido ; portug. amido ; espagn. almidon ; d'amylum, d'un terme grec composé de alpha privatif et du mot signifiant meule (voy. MEULE) : qui n'a pas été préparé à la meule.