AMIABLE

Prononciation : a-mi-a-bl'
Nature : adj.

1Doux, gracieux. Paroles amiables.
La confraternité, trop oubliée de l'espèce humaine, s'entrelacera par une circulation plus amiable et plus active dans tous les rapports politiques et commerciaux , MIRABEAU , Collection, t. V, p. 39
Le ciel amiable , MALH. , I, 4 Peu usité en ce sens hors de la poésie.
2Amiable compositeur, celui qui est chargé d'accommoder un différend.
L'arbitre choisi est un médiateur amiable et non un juge de rigueur , FÉN. , Tél. XXIII Convention ou partage amiable.
3À l'amiable, loc. adv. Par voie de conciliation, sans procès.
Il valait mieux traiter à l'amiable , BOSSUET , Lett. quiét. 139
Si les affaires ne peuvent pas être accommodées à l'amiable avec nos parties , BOSSUET , Var. 3
Il n'a pas tenu à moi que nous n'ayons terminé notre différend à l'amiable , BOSSUET , Lett. 183
La charité les obligeait à s'expliquer à l'amiable avec l'auteur , BOSSUET , 1er écrit. Vente à l'amiable, vente de gré à gré.
XIIe s.
Naissance plaine de sainteit, honoraule al munde, amiaule as hommes , ST BERN. , p. 530
XIVe s.
Et ceulx qui tantost font l'un à l'autre ouvres amiables, il monstrent par ce que il veulent estre amis , ORESME , Eth. 235
XVe s.
Et leur bailla certains articles assez amyables par escript , COMM. , II, 3
Il avoit la parolle doulce et amyable , COMM. , IV, 7
XVIe s.
Les supplians estre traictez plus humainement, en consyderation de ce qu'ilz avoyent de tous temps esté bons et amiables voisins , RAB. , Gar. I, 26
Ces salades me semblent bien aussi bonnes, et quelque peu plus doulces et amiables à l'estomach , RAB. , Épi. 12
Dieu te gard, douce, amiable Calandre , MAROT , III, 115
Le mespris de la mort nous donne le goust pur et amiable de la vie.... , MONT. , I, 70
Il estoit le plus doulx et le plus amiable envers les autres qu'il estoit possible , AMYOT , Lyc. 16
Il estoit courtois, et avoit la parole doulce et amiable , AMYOT , Solon, 61
Conquerant aucuns des peuples par force d'armes, et gaignant les autres par amiable voye , AMYOT , Caton, 19
Mithridates luy feit tout le bon traittement et amiable recueil qui luy fut possible , AMYOT , Marius, 56
Bourguig. aymiaule ; picard, amicabe ; provenç. amicable, amigable ; d'amicabilis, de amicus (voy. AMI). AMIABLE. Ajoutez : 4En arithmétique, nombres amiables, nombre tels, que chacun d'eux est égal à la somme des parties aliquotes de l'autre ; exemple : 284 et 220, parce que 284 est égal à 1 + 2 + 4 + 5 + 10 + 11 + 20 + 22 + 44 + 55 + 110, somme des parties aliquotes de 220, et que 220 est égal à 1 + 2 + 4 + 71 + 142, somme des parties aliquotes de 284, PROUHET.