AMBULANCE

Prononciation : an-bu-lan-s'
Nature : s. f.

1Établissement hospitalier temporaire, formé près des corps ou des divisions d'armée, pour en suivre les mouvements, et destiné à assurer les premiers secours aux blessés et autres malades. 2Établissement provisoire formé pour donner les premiers soins à des blessés ou à des malades. On a établi des ambulances dans chaque quartier. 3Emploi d'un commis des contributions indirectes, dont l'office est de parcourir incessamment un certain district. Ambulant. AMBULANCE. Ajoutez : 4
Vendeur en ambulance, homme qui établit son échoppe, son lieu de vente, dans les passages, dans les marchés, etc. , BELMONDI , Code des contrib. direct. Paris, 1818, p. 144
Sont exempts de patentes ceux qui vendent en ambulance dans les rues,... des fleurs, de l'amadou , Loi du 25 avril 1844, art. 13