AMASSEUR

Prononciation : a-mâ-seur
Nature : s. m.

Celui qui amasse. XIIIe s.
Uns useriés, uns amasseres , DU CANGE , amassator.
XIVe s.
Si font li amasseur, qui les deniers musis Gardent en leurs escrins, et les vairs et les gris , Baud. de Seb. VIII, 1217
XVIe s.
Ne prisant rien que l'avare amasseur , MAROT , IV, 244
Tout à coup les uns tuent les amasseurs de noix , D'AUB. , Hist. III, 387
Si la nourriture des amasseurs de feuille vous importune, avec de l'argent seul vous vous ferés faire tel service , O. DE SERRES , 460
On est bien aise d'ouïr ceulx qui se nomment amasseurs de sagesse , AMYOT , Morales, t. II, p. 411
À pere amasseur fils gaspilleur , COTGRAVE , Dict.
Amasser ; provenç. amassaire, amassador ; espagn. amasador ; ital. ammassatore. Amassere du vieux français et amassaire du provençal sont le nominatif, du bas-latin amassator ; amasseor et amassador, le cas du régime, de amassatorem.